10 conseils pour investir dans un cahier de laboratoire électronique

Nous vous présentons les éléments à prendre en compte avant d'investir dans un cahier de laboratoire électronique.

Protégez vos données et votre propriété intellectuelle

La propriété intellectuelle créée par vos chercheurs est importante pour le dépôt de brevets et les soumissions réglementaires. Veillez à ce qu'elle soit saisie et stockée conformément aux exigences du 21 CFR (11).

Ne perdez pas de temps

Choisissez un système doté d'interfaces modernes, dont l'utilisation est simple et intuitive, afin d'éviter des heures de formation. 

Restez très simple

Ne compliquez pas trop la solution - concentrez-vous sur des outils qui aident les chimistes de synthèse et les biologistes à exécuter leur travail de manière efficace.

Ne comptez pas sur les scientifiques pour détenir des connaissances héritées du passé

Au fur et à mesure que votre organisation se développe, les connaissances héritées deviennent plus difficiles à articuler. 

Encourager une culture de partage de l'information

Un système de gestion électronique des connaissances permet à l'organisation de réduire les efforts répétés. 

N'hébergez pas le système et n'en assurez pas vous-même la maintenance

Les solutions en nuage sont aujourd'hui la norme dans le secteur et simplifient considérablement votre infrastructure informatique et vos frais généraux. 

N'essayez pas de tout automatiser

Les petits laboratoires avec quelques utilisateurs n'ont pas besoin que chaque système ou équipement soit connecté.

Aspirer à grandir

Toute organisation a l'ambition de se développer et de réussir. Choisissez une plateforme qui peut évoluer en fonction de vos besoins.

Utiliser les formats standards de l'industrie pour tout

Utilisez des normes connues pour vous assurer que vos données sont stockées dans un format bien reconnu, ce qui facilitera la migration si vous en avez besoin à l'avenir.

Renseignez-vous sur les partenariats établis

L'intégration transparente à d'autres applications réduit la charge de travail liée à la transcription des informations.