Libérez la puissance des logiciels de bioanalyse : assurez la qualité grâce à des flux de travail fondés sur les meilleures pratiques.

Découvrez comment exploiter la puissance des logiciels de bioanalyse pour garantir la qualité et la reproductibilité dans le laboratoire en utilisant des flux de travail de meilleure pratique. Cet article examine les différentes étapes des flux de travail des meilleures pratiques et identifie les éléments clés qui sous-tendent chaque étape. Il examine également les avantages de l'utilisation d'un logiciel bioanalytique et, enfin, les différents types de systèmes disponibles.

Les logiciels de bioanalyse sont devenus des outils indispensables pour les entreprises pharmaceutiques. Cette technologie de pointe permet aux scientifiques d'enregistrer, de gérer et de mieux comprendre des scénarios de données biologiques complexes.

Qu'est-ce qu'un logiciel de bioanalyse ?

Le logiciel bioanalytique est une solution qui offre de multiples fonctionnalités et qui est conçue pour capturer, analyser et rapporter des données biologiques et des flux de travail. Ces outils sont créés pour aider les scientifiques à capturer et à stocker les données générées par les expériences de laboratoire. En outre, ils prennent en charge la planification des expériences et la génération de rapports analytiques. Il fournit également aux scientifiques des connaissances approfondies et un aperçu des données, ce qui leur permet de prendre des décisions en connaissance de cause.

Quelles sont les meilleures pratiques en matière de flux de travail dans les logiciels de bioanalyse ?

Les logiciels de bioanalyse permettent aux scientifiques de suivre une série de flux de travail afin de garantir la cohérence et l'exactitude de la méthodologie et, plus particulièrement, la qualité à chaque étape du processus. Il permet également la reproductibilité des résultats des méthodes, ce qui signifie que des chercheurs indépendants peuvent mener la même expérience à des moments différents et générer des résultats cohérents et validés.

Les flux de travail des meilleures pratiques sont les suivants :

  1. Étape d'accession à l'échantillon - Elle comprend la réception des envois d'échantillons, le traitement des divergences, le transfert et le stockage des échantillons.
  2. Enregistrement des échantillons - Les échantillons peuvent être enregistrés et recevoir un numéro d'identification unique généré par le système. Les échantillons peuvent ensuite se voir attribuer un emplacement spécifique en vue de l'analyse. Cette étape permet également une gestion intégrée des stocks.
  3. Phase de planification - Elle permet aux chercheurs principaux et aux directeurs d'étude de définir les recettes, les procédures et les paramètres des méthodes et des essais qui seront réalisés et de s'assurer que l'expérience peut être répétée. La planification comprend également la définition de la méthode et les tâches de soutien telles que l'assurance que l'équipement nécessaire est disponible pour l'utilisation.
  4. Étape d'exécution - Cette étape permet de documenter les procédures, de saisir les données de manière cohérente, de signaler toute exception en vue d'une correction immédiate et d'enregistrer tous les éléments utilisés, tels que le suivi de la généalogie. Cette étape comprend également les étapes préparatoires et les vérifications de l'équipement, la configuration des instruments et la gestion des échantillons.
  5. Étape du rapport - Cette étape finale du rapport peut résumer les résultats de l'expérience à travers les flux d'exécution d'une étude, y compris la courbe d'étalonnage, les contrôles de qualité, la validation et l'échantillonnage de l'évaluation de la stabilité. Les types de rapports disponibles incluent, mais ne sont pas limités à : des rapports de vérification de l'équipement, des rapports d'exception, des journaux d'utilisation et des rapports post-processus. Dans l'ensemble, le logiciel bioanalytique peut capturer des données en temps réel et simplifier les méthodes d'établissement de rapports.

Quels sont les principaux avantages de l'utilisation de ce logiciel ?

L'utilisation de logiciels de bioanalyse dans l'industrie des sciences de la vie présente plusieurs avantages clés. Les principaux avantages sont les suivants :

  1. Gestion et analyse des données
    Les logiciels de bioanalyse permettent un traitement efficace de petites ou grandes quantités de données en automatisant les tâches, ce qui réduit le temps passé à saisir les données dans un tableur ou à utiliser un stylo et du papier pour enregistrer les expériences. Il peut également enregistrer des données à l'aide d'un scanner et fournir une analyse approfondie instantanée en appuyant sur un bouton.
  2. Respecter les exigences réglementaires
    Les logiciels de bioanalyse permettent à une organisation de se conformer aux directives, réglementations, politiques, normes et lois qu'elle doit suivre.
  3. Amélioration de l'efficacité et des flux de travail en laboratoire
    Le logiciel améliore les flux de travail des laboratoires en rationalisant les tâches, depuis la collecte des échantillons et la configuration des instruments jusqu'à l'analyse et l'établissement des rapports. Il permet également de suivre les données plus efficacement grâce à des mesures de qualité améliorées, ce qui facilite la reproductibilité des expériences tout en réduisant la durée des cycles d'étude et en accélérant le délai global de mise sur le marché.
  4. Rationalisation des rapports
    Dans le cadre des flux de travail, le logiciel bioanalytique fournit des rapports en temps réel qui permettent de saisir les écarts et d'accélérer l'établissement des rapports. Les rapports offrent une meilleure visualisation des données grâce à des diagrammes et des graphiques, qui aident à simplifier les problèmes complexes ou les scénarios de données volumineuses, en illustrant clairement les relations dans les données.
  5. Intégration avec d'autres systèmes
    Le logiciel joue un rôle crucial dans l'intégration avec d'autres systèmes logiciels - de sorte que les données puissent être partagées en temps réel d'une manière sécurisée et conforme. En outre, une fois qu'un système logiciel bioanalytique a été mis en œuvre, il est essentiel de s'assurer qu'il est intégré à l'instrumentation et à l'infrastructure logicielle existante pour améliorer la qualité et l'intégrité des données, de sorte que toutes les données puissent être stockées de manière hautement contextualisée dans une dorsale de données et puissent ensuite être utilisées pour une meilleure compréhension afin de permettre aux utilisateurs de prendre des décisions éclairées.

Quelles sont les limites d'un logiciel de bioanalyse ?

Bien que l'adoption d'un système de logiciel bioanalytique présente de nombreux avantages, il existe également certaines limites, notamment :

  1. Qualité des données - La qualité des données dépend de l'exactitude des données introduites dans le système. Des erreurs ou des imprécisions peuvent conduire à des résultats inexacts.
  2. Personnalisation - Les logiciels de bioanalyse offrent de nombreuses fonctionnalités, mais si le logiciel ne répond pas aux besoins, il est important de savoir s'il peut être personnalisé.
  3. Maintenance et mises à jour - Comme tout autre système logiciel, un système logiciel bioanalytique nécessite des mises à jour fréquentes pour prévenir les failles de sécurité, les piratages et les cyber-attaques afin de garantir le bon fonctionnement du système.
  4. Dépendance de l'opérateur - L'efficacité du logiciel bioanalytique peut être liée aux compétences et à la formation aux systèmes reçue par l'opérateur. Une formation régulière et de qualité aux logiciels informatiques est essentielle pour améliorer les performances de l'opérateur.

Au fil des ans, les fournisseurs de systèmes logiciels bioanalytiques ont développé des systèmes de flux de travail conformes aux meilleures pratiques, qui jouent un rôle essentiel dans le laboratoire moderne d'aujourd'hui. Ces logiciels offrent de nombreux avantages, tels que l'amélioration de la précision, de la répétabilité et de l'analyse des données, la rationalisation des processus et des rapports, ainsi que l'amélioration de la productivité et de la collaboration. Cependant, comme pour toute sélection de fournisseur, il est important de s'assurer que le logiciel bioanalytique peut évoluer avec les besoins de l'organisation et qu'il permet la personnalisation. Par conséquent, avec des configurations et des améliorations continues, les systèmes de logiciels bioanalytiques continueront à jouer un rôle vital en aidant les organisations bio-pharmaceutiques à accélérer la découverte, le développement et la fabrication de la prochaine génération de thérapies qui changent la vie et qui font progresser la santé humaine dans le monde entier.

Polar BioAnalysis d'IDBS est un système logiciel bioanalytique qui permet aux organisations de recherche sous contrat (CRO) et aux organisations BioPharma d'améliorer la qualité et la reproductibilité des données, de réduire la durée des cycles d'étude et d'accélérer la mise sur le marché.

 

En savoir plus sur Polar BioAnalysis.