Un guide essentiel pour améliorer la gestion des échantillons de laboratoire

Une gestion efficace des échantillons de laboratoire est essentielle au bon fonctionnement de tout laboratoire. Cet article explique ce qu'est la gestion des échantillons de laboratoire et décrit les concepts clés. Il identifie également les principaux avantages d'une amélioration de la gestion des échantillons de laboratoire et, enfin, il aborde les limites des solutions couramment utilisées pour la gestion des échantillons de laboratoire.

Qu'est-ce que la gestion des échantillons de laboratoire ?

La gestion des échantillons de laboratoire est le processus qui consiste à sélectionner, collecter, enregistrer, traiter, suivre, analyser, stocker et récupérer correctement les échantillons de laboratoire en cas de besoin. Les échantillons sont utilisés à tous les stades du développement biopharmaceutique et peuvent être prélevés sur des êtres humains, des animaux, des plantes, des produits chimiques et des substances manufacturées. Une bonne gestion des échantillons est essentielle pour garantir la précision et la fiabilité des tests et des résultats analytiques qui, dans certains cas, peuvent avoir un impact sur la qualité du produit et/ou la santé du patient. Bien que les exigences en matière de suivi et de stockage soient plus strictes pour les échantillons de fabrication que pour les échantillons de recherche, il existe des bonnes pratiques générales qui peuvent améliorer la gestion des échantillons à tous les stades. Pour les laboratoires modernes, il s'agit notamment d'utiliser un logiciel, tel qu'un système de gestion de l'information de laboratoire (LIMS), afin de gérer efficacement les échantillons. Pour en savoir plus sur les LIMS, lisez notre article sur les LIMS. Qu'est-ce qu'un LIMS ?

Quels sont les concepts clés de la gestion des échantillons de laboratoire ?

Les concepts clés de la gestion des échantillons de laboratoire sont les suivants

  1. Collecte d'échantillons - Les échantillons sont collectés à partir de diverses sources et sont enregistrés, soigneusement étiquetés et souvent stockés. Si l'impression d'étiquettes à code-barres est possible, ces étiquettes peuvent simplifier l'enregistrement et le suivi des échantillons et présentent l'avantage supplémentaire d'éliminer les erreurs de transcription et de faire gagner du temps.
  2. Stockage des échantillons - Les échantillons peuvent nécessiter des facteurs environnementaux contrôlés tels que la température, l'humidité et la lumière pendant le stockage. Cela permet de maintenir la qualité de l'échantillon et d'éviter qu'il ne se détériore, ce qui pourrait affecter les résultats des tests analytiques.
  3. Suivi des échantillons - Les échantillons sont souvent prélevés par un groupe et testés par un autre et peuvent être conservés en stock entre les différentes étapes. Tous les détails concernant les échantillons - y compris leur emplacement et leur niveau d'état, passé et présent - sont soigneusement enregistrés et documentés afin que les échantillons puissent être suivis et examinés. La tenue d'un registre des stocks disponibles est particulièrement importante pour les quantités limitées d'échantillons, telles que les banques de cellules de recherche et les normes de référence, qui peuvent être utilisées par différents groupes.
  4. Contrôle de la qualité des échantillons - Lorsque les échantillons de laboratoire sont soumis à un régime strict de contrôle de la qualité, la précision et la traçabilité du processus de gestion des échantillons sont mesurées en permanence. Ce processus peut faciliter les audits et permet au laboratoire d'adhérer aux directives réglementaires pertinentes.

Quels sont les principaux avantages d'un LIMS pour la gestion des échantillons ?

La mise en œuvre d'un logiciel, tel qu'un LIMS, pour améliorer la gestion des échantillons peut également renforcer l'efficacité du fonctionnement quotidien du laboratoire et contribuer à garantir la qualité. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  1. Amélioration de la qualité des données et des échantillons
    Garantir l'exactitude et l'exhaustivité des données lors de l'enregistrement et du suivi des échantillons peut contribuer à réduire le risque que des échantillons soient perdus ou mélangés à d'autres. Il peut s'agir d'associer à chaque échantillon des métadonnées telles que le site, le groupe, le projet ou l'étude, afin de faciliter l'identification. La mise en œuvre de procédures garantissant la manipulation, l'étiquetage, le stockage et l'extraction corrects des échantillons peut réduire ou éliminer les erreurs et empêcher l'utilisation accidentelle de matériaux périmés.
  2. Amélioration de la traçabilité des échantillons
    La traçabilité tout au long du cycle de vie de l'échantillon, y compris l'état de préparation et l'emplacement, est essentielle au bon fonctionnement et à l'efficacité d'un laboratoire. Il s'agit notamment de documenter chaque étape du cycle de vie de l'échantillon en indiquant les dates et les lieux pour plus de clarté lorsque les scientifiques ont besoin de se référer à l'échantillon ultérieurement. L'utilisation de lecteurs de codes-barres pour enregistrer automatiquement la manipulation des échantillons simplifie le processus, fait gagner du temps et élimine les erreurs de transcription.
  3. Meilleure disponibilité et partage des données d'échantillonnage
    Une gestion efficace des échantillons, y compris des métadonnées associées, permet de retrouver facilement les échantillons dans le laboratoire et de les mettre à disposition en cas de besoin, que ce soit pour les analyser ou les distribuer à d'autres laboratoires. En outre, le fait de disposer d'un lieu unique pour stocker les données relatives aux échantillons constitue une source unique de vérité, de sorte que les informations concernant les échantillons peuvent facilement être partagées avec d'autres départements et laboratoires.
  4. Amélioration du flux de travail et augmentation de la productivité
    La mise en place d'un LIMS permet d'automatiser les tâches manuelles répétitives et fastidieuses de gestion des échantillons, notamment l'enregistrement des informations sur les échantillons et des points de données associés. Cela permet de gagner du temps, de réduire les erreurs et d'augmenter le temps de fonctionnement du laboratoire, ce qui permet au personnel du laboratoire de se concentrer sur ses tâches principales. Les flux de travail des laboratoires peuvent même être pris en charge par un assistant vocal scientifiquequi permet la saisie et l'enregistrement de données en mode mains libres.

Quelles sont les limites de l'utilisation d'un LIMS pour la gestion des échantillons ?

Les LIMS sont conçus pour gérer des échantillons et excellent généralement à résumer les résultats des tests d'échantillons et à permettre des flux de travail automatisés. Cette vision centrée sur l'échantillon est idéale pour les activités de routine liées au contrôle de la qualité (CQ), mais n'offre pas la flexibilité et le contexte du processus/expérience requis pour la plupart des travaux de recherche et de développement. D'autres limitations existent :

  1. Les lacunes dans les informations critiques associées aux processus et aux expériences limitent la visibilité des flux de travail de bout en bout ;
  2. La conception d'un flux de travail structuré n'est pas adaptée à la nature variable et ad hoc des expériences de recherche et de développement ;
  3. Capacité limitée à consigner les observations et le récit scientifique pour fournir le contexte nécessaire à l'interprétation des résultats.

Même les LIMS conçus pour des domaines fonctionnels spécifiques, tels que les laboratoires bioanalytiques, peuvent produire des données cloisonnées si les activités de soutien telles que la préparation des réactifs et les vérifications de l'équipement ne sont pas saisies dans le même système. Les entreprises biopharmaceutiques qui cherchent à tirer parti d'outils scientifiques avancés, tels que l'intelligence artificielle et les systèmes d'information de gestion, ont besoin d'un système de gestion des données. apprentissage automatique Pour tirer parti de leurs données, les entreprises ont besoin d'une vision globale qui s'étende non seulement au cycle de vie des échantillons, mais aussi aux activités liées aux processus et aux expériences qui ont lieu avant et après la collecte et l'analyse des échantillons.

Conclusion

Une gestion efficace des échantillons de laboratoire est essentielle à la réussite de tout laboratoire et est indispensable pour la collecte, le stockage, le suivi et le contrôle de la qualité des échantillons. En outre, l'investissement dans un logiciel de gestion des échantillons, tel qu'un LIMS, peut aider à gérer des volumes de données accrus, à améliorer la traçabilité et la disponibilité et à stimuler le partage des données. La mise en œuvre d'un LIMS dans le domaine de la recherche et du développement présente toutefois certaines limites, telles que le manque de flexibilité et de contexte expérimental.

Les systèmes existants ont souvent du mal à répondre aux exigences du développement moderne de l'industrie biopharmaceutique. La dépendance croissante à l'égard des collaborations entre équipes, de l'externalisation et des instruments de laboratoire avancés qui génèrent des quantités exponentielles d'informations numériques exige une approche centrée sur les données plutôt que sur les applications.

Les flux de travail numériques d'IDBS sont conçus pour créer une colonne vertébrale de données persistantes et dynamiques tout au long du cycle de vie de BioPharma. En fournissant une base solide pour des analyses avancées et en permettant le partage des connaissances entre les équipes internes et externes, cela accélère la compréhension des processus et des produits.

L'un des exemples les plus fondamentaux de l'importance de la gestion des échantillons dans le domaine de la santé publique est le suivant développement de médicaments est la bioanalyse, la mesure quantitative des médicaments et de leurs métabolites dans les systèmes biologiques. Polar BioAnalysis est un logiciel de bioanalyse qui permet aux CRO et à BioPharma d'améliorer la qualité et la reproductibilité des échantillons, de réduire les temps de cycle des études et d'accélérer la mise sur le marché.

 

En savoir plus sur Polar BioAnalysis de l'IDBS aujourd'hui.

 

Si vous avez des questions sur d'autres types de gestion d'échantillons, tels que la recherche biologique ou le développement de bioprocédés, nous contacter ou accéder à notre site web ChatBot.