Blog de l'IDBS

IDBS Blog | 15 avril 2019

Pourquoi le succès de la R&D dépend de la propriété intellectuelle

Sans un investissement important dans la recherche et le développement (R&D), les millions de technologies médicales, de médicaments et de systèmes d'administration nouveaux et innovants mis au point chaque année ne verraient tout simplement pas le jour.

When it comes to pharmaceutical discovery and innovative medical technologies, scientists must begin with the end in mind with a clear focus on R&D IP, or intellectual property. Indeed, a competitive landscape, urgency to accelerate treatment to patients and massive investment underscore the importance of IP as a factor in R&D for novel drugs and existing patents. IP strategy and IP protection are a core competency that will ensure R&D investments are safeguarded from loss, theft and accidental release into the public domain. This has led to the formation of dedicated IP teams to manage the processes and information technology needed to continuously protect intellectual property. But the scope of protecting R&D IP goes beyond what IP teams and IP managers can do from a top-down view – IP teams need discovery scientists to be active IP colleagues in the complex task of R&D IP and patent protection, and that requires a bottom-up IP strategy where IP and r esearch are all on the same IP team. In short, capturing IP assets must be integral to the research process.

En 2018, l'organisme de financement de la recherche médicale au Royaume-Uni - le Medical Research Council (Conseil de la recherche médicale) - a annoncé la création d'un fonds d'aide à la recherche médicale. a enregistré des dépenses brutes de 814 millions de livres sterling. Ce chiffre est lui-même en augmentation d'un peu plus de sept pour cent - soit 755,5 millions de livres sterling - par rapport à l'année précédente. Cela montre le rôle central que joue la R&D dans le processus de découverte des médicaments. Mais si l'on ne s'y intéresse pas, les coûts de R&D peuvent grimper en flèche et avoir un effet négatif sur les résultats.

Tout programme de R&D réussi est axé sur l'obtention de résultats, mais il est souvent difficile de garantir des résultats efficaces si les équipes ne travaillent pas vers la même "étoile polaire", c'est-à-dire l'objectif final. Voici ce qu'il en est, Propriété intellectuelle (PI) peut apporter la réponse.

Historiquement, la propriété intellectuelle a surtout été considérée comme une préoccupation des services juridiques. Elle est également considérée comme un élément sur lequel il faut travailler après la création d'une invention ou d'une innovation par la R&D, et non avant. Or, de plus en plus, les chercheurs ont tout intérêt à intégrer la propriété intellectuelle dans leur stratégie de R&D dès le départ.

Le déploiement d'une stratégie de propriété intellectuelle dès le départ crée une situation gagnant-gagnant. Elle peut être utilisée comme un outil permettant de mieux cibler la recherche et d'en améliorer la qualité, tout en veillant à ce que le résultat final puisse être rapidement breveté. Cela signifie également que l'investissement en R&D est protégé par les brevets existants et que les demandes de brevet sont déjà identifiées avant de commencer la recherche. Mais avant de se lancer dans une stratégie de propriété intellectuelle, les chercheurs doivent franchir deux étapes :

  1. Identifier la protection de la propriété intellectuelle la plus appropriée : Les chercheurs doivent se demander ce qui doit être protégé. Par exemple, le produit final aura-t-il une apparence distinctive ou une fonction de conception ? L'enregistrement du droit de conception est alors la meilleure approche.
  2. Évaluer le paysage des brevets : Avant de se lancer dans un programme de R&D, les chercheurs doivent identifier les brevets préexistants ou les demandes de brevet susceptibles d'affecter la commercialisation de leur propre produit. Cette connaissance aidera également les équipes à déterminer comment différencier leur produit dès le départ, ce qui contribuera encore une fois à affiner l'orientation de la R&D.

Lorsqu'ils lancent un programme de R&D axé sur la propriété intellectuelle, les chercheurs doivent également veiller à protéger la confidentialité. Toute divulgation d'informations relatives au produit peut avoir des conséquences désastreuses sur les perspectives commerciales éventuelles et même rendre les demandes de brevet invalides.

Un délai de mise sur le marché rapide et un bon retour sur investissement de tout programme de R&D sont essentiels pour tout développeur de médicaments, en particulier ceux qui se trouvent sur un marché très encombré. Une fois qu'une équipe a identifié son objectif final, elle peut rapidement travailler dans ce sens, en s'assurant que les précieux budgets de R&D sont toujours maximisés et qu'ils produisent un retour sur investissement.

L'association de la R&D et de la propriété intellectuelle permet d'obtenir de meilleurs résultats pour le développeur de médicaments et l'utilisateur final, en protégeant les investissements tout en garantissant de meilleurs résultats. Il est temps que les chercheurs la mettent à l'épreuve.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la protection de votre propriété intellectuelle avec The E-WorkBook Cloud, consultez notre livre blanc ici.

Plus de nouvelles